quelle reconversion pour une aide soignante ?

Quelle reconversion pour une aide soignante ?

L’aide-soignante est un terme général désignant toute personne qui fournit des soins à une personne qui a besoin d’une aide supplémentaire. Dans le contexte des soins aux personnes âgées, ce titre se réfère généralement à un soignant à domicile ou à un soignant principal.
Ces professionnels ne travaillent pas sous la direction d’un médecin ou d’une infirmière. En général, ils ne sont pas considérés comme des professionnels de la santé à quelques exceptions près.
Une aide-soignante peut donc se reconvertir en restant dans le secteur sanitaire, social ou médical. Voici les principaux métiers auxquels elle peut postuler pour sa reconversion.

Passer d’aide-soignante à infirmière

Elles sont de plus en plus nombreuses, les aides-soignantes, qui se reconvertissent dans le métier d’infirmière. Selon un sondage effectué auprès des personnes exerçant ce métier, la raison principale est qu’elles souhaitent étendre leurs compétences. Parmi les autres raisons évoquées, il y a le vœu d’assurer plus de responsabilités et d’avoir une meilleure rémunération.
Lorsqu’une aide-soignante a déjà 3 ans d’exercice de la profession, elle peut accéder de façon particulière à l’IFSI à titre de promotion. Elle n’a donc plus besoin de faire le stage du premier semestre. Sans cette expérience, l’aide-soignante devra intégrer l’IFSI par la méthode conventionnelle.

Le métier de secrétaire médicale

L’aide-soignante peut réaliser les tâches de secrétariat pour un cabinet médical. Elle passe ainsi au profil de secrétaire médicale pour assurer le fonctionnement optimal du cabinet, notamment en gérant les rendez-vous des médecins, l’accueil des patients, la saisie de différents rapports sur les services et, dans certains cas, des opérations financières.
Certains établissements privés proposent des formations de secrétaire médicale auxquelles une aide-soignante peut postuler avec ou sans bac. Toutefois, elle devra avoir une expérience professionnelle pour soumettre sa candidature sans bac.

Reconversion d’une aide-soignante en assistante dentaire

L’assistante dentaire travaille principalement au sein d’un cabinet dentaire. Son rôle principal consiste à accompagner les actes médicaux que le dentiste pratique. De façon accessoire, elle peut aussi assurer les tâches de secrétariat en répondant aux appels téléphoniques, en orientant les patients et en suivants les dossiers médicaux.
Pour passer d’aide-soignante à assistante dentaire, il faut avoir le titre d’Assistante dentaire niveau baccalauréat.

Reconversion dans le métier d’auxiliaire de puériculture

L’aide-soignante peut travailler dans les crèches pour enfants âgés entre 3 mois et 3 ans. C’est la mission principale de l’auxiliaire en puériculture qui prend soin de ces enfants sur le plan hygiénique, alimentaire et ludique. L’accès à ce métier est conditionné à l’obtention d’un diplôme d’Etat d’auxiliaire de puériculture et aucun diplôme n’est exigé pour suivre cette formation.

D’aide-soignante à employée de la fonction publique

Il est possible d’effectuer une reconversion professionnelle d’aide-soignante vers agent de la fonction publique. Etant donné que vous avez des aptitudes à entrer facilement en contact avec le public, cela est un atout pour fournir des informations aux personnes qui vont se présenter dans l’administration pour diverses formalités.
Pour travailler comme agent administratif, l’aide-soignante a aussi comme atouts la réactivité face à certaines situations et la capacité de gérer la pression dans les moments délicats.
Toutefois, elle devra se familiariser avec certaines exigences du métier comme les techniques de prise de notes et la constitution des dossiers administratifs. Elle devra aussi avoir une bonne maîtrise des outils informatiques notamment pour l’enregistrement des différentes requêtes.

Reconversion d’aide-soignante vers assistante sociale

Grâce à ses capacités d’interaction avec les gens, de réactivité et de travail en équipe, une aide-soignante peut facilement se reconvertir en professionnelle de l’action sociale. Elle aura également la capacité de supporter le travail sous pression ainsi que le suivi des personnes fragiles.
Le métier de professionnel de l’action sociale va aussi nécessiter qu’elle se familiarise avec la lecture et la rédaction des documents, la conduite automobile incontournable pour certaines sorties.

 

Une aide-soignante possède plusieurs capacités qui peuvent faciliter sa reconversion dans d’autres métiers. Le champ des possibilités est davantage large lorsqu’on y ajoute son expérience.