Reprendre une entreprise : ce qu’il faut savoir avant de se lancer !

La reprise d’une entreprise est un projet délicat qui demande de la part du repreneur potentiel une approche professionnelle et prudente afin d’optimiser ses chances de succès. La négociation sur la valeur réeelle du bien est importante évidemment, le prix étant le point de cristalisation des positions parfois, mais les projections dans le futur avec cet outil par le reprenur est déterminant au même titre.

Reprendre une entreprise : quelles sont les difficultés auxquelles il faut faire face ?

Force est de constater qu’une opération de reprise s’avère souvent bien plus délicate que la création d’une entreprise. S’il est vrai que la reprise d’une entreprise permet de se lancer directement avec une entreprise en marche, il existe de nombreuses difficultés à prendre en considération. Ces difficultés s’expliquent avant tout par le choix de la bonne cible, par l’engagement financier important et par la difficulté de prendre la place du cédant au sein de l’entreprise et dans le cœur des clients déjà présents.

Reprendre une entreprise implique donc que le repreneur potentiel ait une grande expérience dans le secteur d’activité visé. En outre, des compétences en management sont indispensables dans le cas où l’entreprise doit recruter de nouveaux salariés. Enfin, il est capital de penser à établir une stratégie d’entreprise, car ce procédé permet d’avoir une feuille de route pour le développement futur de la structure.

Apprendre à analyser le marché avant de rechercher des opportunités

Avant de se lancer dans la reprise d’une entreprise, il est important de procéder à un diagnostic global du marché visé. Cette étude vous permettra d’avoir plus d’information sur la situation actuelle du marché et cela vous confortera ou pas dans l’idée de reprendre une entreprise sur un certain secteur d’activité.
Les résultats de ces études de marché sont d’une grande importance, car ils permettent d’anticiper les éventuels bouleversements qui peuvent apparaitre.

Procéder à un audit d’acquisition

Procéder à une évaluation du prix de l’entreprise ciblée permet d’avoir une idée sur sa valeur avant d’entrer en négociation avec le vendeur. Il est également recommandé de procéder à un audit comptable avant d’utiliser les informations comptables de l’entreprise. A ce titre, des éléments chiffrés des trois dernières années sera utile, en passant par une lecture détaillée des bilans comptables annuels.
Enfin, l’audit d’acquisition vous permettra d’identifier les points forts ainsi que les éventuels points faibles de l’entreprise. Toutes ces informations permettent d’avoir des arguments de taille qui peuvent être utilisés lors de la négociation avec le vendeur.