Innovation et Technologie

Comprendre les couleurs avec CMJN

Le 3 juin 2023 , mis à jour le 8 mars 2024 - 10 minutes de lecture
CMJN

Le CMJN (Cyan, Magenta, Jaune, Noir) est un système de couleurs utilisé dans l’impression professionnelle et commerciale. Contrairement au système RGB utilisé pour les écrans, le CMJN est basé sur la couleur de l’encre et est donc mieux adapté pour reproduire des images sur papier. Comprendre les bases du CMJN est essentiel pour ceux qui travaillent dans l’industrie de l’impression, car cela leur permettra de créer des designs précis et cohérents en utilisant les bonnes couleurs. Dans cet article, nous allons explorer le fonctionnement du système CMJN, comment il diffère d’autres systèmes de couleurs et comment l’utiliser efficacement pour obtenir des résultats optimaux dans l’impression.

CMJN

Le mode colorimétrique CMJN

Le mode colorimétrique CMJN est un système de couleurs qui utilise quatre encres de base : le cyan, le magenta, le jaune et le noir. Chacune de ces encres est appliquée en couches sur le papier pour reproduire une large gamme de couleurs.

 Le CMJN est largement utilisé dans l’industrie de l’impression, car il est plus adapté à la reproduction des couleurs sur papier que le système RVB utilisé pour les écrans. Le mode CMJN est également plus précis que d’autres systèmes de couleurs lorsqu’il s’agit de reproduire des images de manière cohérente et fiable. 

Cependant, il convient de noter que la conversion d’images de RVB en CMJN peut entraîner une perte de couleur et de luminosité, ce qui peut affecter la qualité finale de l’image imprimée.

CMJN vs RVB

Le CMJN et le RVB sont deux systèmes de couleurs différents utilisés pour des applications différentes. Voici quelques différences clés entre les deux :

  • Le CMJN est utilisé pour l’impression, tandis que le RVB est utilisé pour les écrans.
  • Le CMJN utilise quatre couleurs de base (cyan, magenta, jaune et noir), tandis que le RVB utilise trois couleurs (rouge, vert et bleu).
  • Le CMJN est plus précis pour la reproduction de couleurs sur papier, tandis que le RVB est plus précis pour la reproduction de couleurs sur écran.
  • Les couleurs affichées en RVB peuvent sembler plus vives et plus saturées que celles affichées en CMJN.
  • La conversion d’images de RVB en CMJN peut entraîner une perte de couleur et de luminosité.

Utiliser CMJN pour l’impression

Le CMJN est le système de couleurs standard pour l’impression professionnelle et commerciale. Lorsque vous créez des designs destinés à l’impression, il est important de travailler en mode CMJN pour vous assurer que les couleurs apparaissent correctement sur le papier. 

En travaillant en CMJN, vous pouvez créer des designs précis et cohérents qui correspondent à vos attentes. Il faut également noter que chaque imprimante peut avoir des profils de couleur différents, donc si vous travaillez avec un fournisseur d’impression externe, assurez-vous de discuter de la gestion des couleurs et des profils de couleur avec eux pour vous assurer que vos designs sont correctement reproduits.

Les fichiers en mode CMJN

Voici quelques points clés à garder à l’esprit lors de la création de fichiers en mode CMJN :

  • Utilisez des photos et des images en mode CMJN pour des résultats optimaux.
  • Évitez d’utiliser des couleurs en RVB car cela peut affecter la qualité finale de l’image imprimée.
  • Vérifiez les profils de couleur et les paramètres d’impression de votre imprimante pour vous assurer que les couleurs sont reproduites de manière précise et cohérente.

La différence entre impression numérique et offset

L’impression numérique et offset sont deux méthodes courantes utilisées pour l’impression de documents et de supports marketing. L’impression numérique est généralement utilisée pour des tirages courts ou pour des travaux nécessitant une personnalisation, tandis que l’impression offset est utilisée pour des tirages plus longs. D’un autre côté, l’impression numérique est également plus rapide et moins coûteuse que l’impression offset, mais l’impression offset offre une meilleure qualité et une plus grande variété d’options de finition. Chaque méthode d’impression a ses avantages et inconvénients, et le choix entre les deux dépendra de la nature du travail et des besoins du client.

Les avantages et inconvénients du CMJN

Le CMJN est un système de couleurs largement utilisé dans l’industrie de l’impression. Bien qu’il offre de nombreux avantages, il présente également quelques inconvénients à prendre en compte.

Les avantages

Voici quelques avantages clés du mode colorimétrique CMJN :

  • Précision : le CMJN est plus précis pour la reproduction des couleurs sur papier que le système RVB utilisé pour les écrans.
  • Adaptabilité : le CMJN est capable de reproduire une large gamme de couleurs, offrant ainsi une grande adaptabilité pour répondre aux besoins spécifiques des clients.
  • Standardisation : le CMJN est le système de couleurs standard pour l’impression professionnelle et commerciale, ce qui facilite la collaboration et l’interopérabilité entre différents acteurs de l’industrie.
  • Coût : le CMJN est généralement moins coûteux que d’autres systèmes de couleurs, offrant ainsi une solution économique pour les impressions en grande quantité.
  • Durabilité : les encres CMJN sont plus durables et résistantes à la décoloration, ce qui garantit une qualité de couleur constante sur le long terme.

Les inconvénients

Bien que le CMJN présente de nombreux avantages pour l’impression, il présente également certains inconvénients à prendre en compte :

  • Limitations de couleurs : le CMJN ne peut pas reproduire toutes les couleurs visibles dans le spectre lumineux, car il est limité à quatre encres.
  • Précision limitée : malgré sa précision relative, le CMJN peut ne pas être aussi précis que d’autres systèmes de couleurs tels que le Pantone Matching System (PMS) pour la correspondance des couleurs.
  • Différences d’impression : chaque imprimante peut avoir des profils de couleurs différents, ce qui peut affecter la qualité et la précision des couleurs finales.
  • Coûts d’encre élevés : l’achat d’encre CMJN de qualité peut être coûteux, surtout si vous imprimez de grandes quantités.
  • Qualité d’image réduite : le processus d’impression CMJN peut entraîner une réduction de la qualité d’image et des dégradés de couleurs, en particulier avec des images de haute résolution ou des designs complexes.
melange de couleur

Utiliser d’autres modes colorimétriques

Il existe plusieurs autres modes colorimétriques, en plus du CMJN, qui sont utilisés pour différents types de médias et d’impressions. Le mode colorimétrique RVB est couramment utilisé pour les écrans et les images numériques, tandis que le Pantone Matching System (PMS) est utilisé pour la correspondance précise des couleurs. D’autres modes colorimétriques, tels que le Hexachrome et l’HexaChrome Plus, ont été développés pour étendre la gamme de couleurs disponibles pour l’impression. Le choix du mode colorimétrique dépendra du type de projet, de l’imprimante et des besoins du client.

Le mode Pantone

Le Pantone Matching System (PMS) est un système de correspondance des couleurs utilisé dans l’industrie graphique et de l’impression. Contrairement au CMJN, le PMS utilise un système de couleurs prédéfinies et standardisées. Chaque couleur est identifiée par un numéro PMS unique, ce qui permet une correspondance précise des couleurs entre différents médias et supports. 

Le PMS est particulièrement utile pour les marques qui doivent maintenir une cohérence de couleur sur différents produits et supports. Bien que le PMS soit plus précis que le CMJN, il est également plus coûteux et moins adaptatif pour les besoins individuels de chaque projet.

Mode colorimétrique hexachrome

Le mode colorimétrique Hexachrome, également appelé CMJN+2, utilise six encres pour étendre la gamme de couleurs disponibles pour l’impression. En plus des quatre encres CMJN standard, le Hexachrome ajoute deux encres supplémentaires, le vert clair et le orange, qui élargissent la gamme de couleurs disponibles. 

Les avantages du Hexachrome incluent :

  • Des couleurs plus vives et plus précises, en particulier pour les tons de peau et les couleurs pastel.
  • Une plus grande gamme de couleurs disponibles, ce qui permet une plus grande créativité en matière de conception.
  • Une réduction des coûts d’encre par rapport à d’autres modes colorimétriques, tels que le Pantone Matching System.

Cependant, il y a aussi des inconvénients à considérer, comme :

  • Des coûts d’impression plus élevés en raison de l’utilisation de six encres.
  • Une compatibilité limitée avec certaines imprimantes et logiciels.
  • Des exigences de calibrage et de profilage plus complexes pour assurer la précision des couleurs.

Les différentes techniques d’impression

Il existe plusieurs techniques d’impression utilisées aujourd’hui, chacune avec ses propres avantages et inconvénients. 

  1. Offset : il s’agit d’une technique d’impression lithographique qui fait recours à des plaques d’impression pour transférer l’encre sur le papier. L’offset est souvent utilisé pour les grands tirages.
  2. Sérigraphie : elle se sert des pochoirs pour transférer l’encre sur le support. La sérigraphie est souvent utilisée pour les impressions de grande taille sur des surfaces solides.
  3. Flexographie : cette technique utilise des plaques de caoutchouc pour transférer l’encre sur le support. La flexographie est souvent utilisée pour l’impression d’emballages et de supports flexibles.
  4. Impression numérique : elle qui utilise des données numériques pour imprimer directement sur le support. L’impression numérique est souvent utilisée pour les petits tirages et pour une impression rapide.
  5. Gravure : ici, on se sert des plaques gravées pour transférer l’encre sur le support. La gravure est souvent utilisée pour les impressions de haute qualité et les reproductions d’œuvres d’art.

Les types de supports utilisés pour produire des impressions de haute qualité.

Pour produire des impressions de haute qualité, il est essentiel d’utiliser les bons types de supports.

  • Papier couché : un papier recouvert d’un enduit pour améliorer la qualité d’impression et la netteté des images.
  • Papier mat : un papier non couché qui offre une finition mate et une texture douce.
  • Carton : un matériau plus épais et plus rigide que le papier, souvent utilisé pour les cartes de visite, les flyers et les brochures.
  • Supports synthétiques : des matériaux synthétiques comme le PVC ou le polyester, résistants à l’eau et à la déchirure, souvent utilisés pour les étiquettes, les cartes de visite et les menus.
  • Toile : un support souvent utilisé pour les impressions d’art et de photographie.

Le choix du support dépend de l’application, de la qualité souhaitée et du budget.