AJ4w4Gpd3QOyNnz0ibVv

Location de barrière de chantier : pourquoi y avoir recours ?

 Lorsque vous effectuez des travaux de chantier, notamment sur la voie publique, vous avez probablement 3 principales préoccupations à gérer. 

Votre attention se porte certainement sur la réglementation administrative, avec laquelle vous devez vous conformer. Ensuite sur l’exécution de votre tâche dans les délais contractuels. Mais encore plus sur la grande équation de la sécurité.

Protéger les personnes, les conducteurs de véhicules en zone urbaine de tout risque d’accident est alors votre principal objectif. C’est pour cette raison que l’on utilise les barrières de chantier. Ce sont des clôtures généralement en acier, et sont utilisées pour contrôler les différentes zones du chantier.

Elles indiquent également aux piétons et véhicules, le potentiel danger des travaux en cours.

En outre, le matériel de chantier est hautement coûteux et l’on peut en obtenir un excellent prix en vendant les pièces détachées des engins. Il est par conséquent impératif d’installer une barrière de chantier métallique, pour éviter d’être victime de situations dérangeantes telles que la disparition de matériel.

Utilité et différentes sortes de barrières de chantier

Le périmètre d’un chantier est circonscrit par la barrière de chantier, qui en indique ainsi ses contours. Celle-ci marque la division entre le périmètre de la zone d’ouvrage et l’extérieur. De cette manière, elle en limite l’accès uniquement aux personnes impliquées dans le travail. 

Elle permet en outre d‘isoler le périmètre de l’émulation des événements populaires tels que les concerts et les festivals. Certains optent toutefois pour des Grilles métalliques de sécurité en remplacement des barrières. 

Il s’agit là d’un choix plus économique et moins encombrant puisque les grilles sont moins coûteuses et plus faciles à installer. Ainsi qu’à démonter et à transporter. Elles restent néanmoins la solution pour des travaux de petite envergure et de courte durée. 

Pour un projet à grande échelle et à long terme, opter pour la barrière métallique de sécurité est la solution à privilégier. 

L’installation d’une barrière de chantier nécessite une observation minutieuse et un choix rigoureux, compte tenu des différents modèles proposés. Le choix doit en effet dépendre d’un certain nombre de paramètres conditionnés par les exigences des travaux. 

Il existe de ce fait, plusieurs types de barrières métalliques qui sont la barrière lisse et à cônes, la barrière de protection métallique et la clôture avec rehausse en grillage.

Nous apporterons des éclaircissements sur la barrière à lisses et à cônes et sur la barrière de protection métallique qui sont plus couramment utilisés.

Pour ce qui est de la clôture à lisses lisse et à cônes, elle est très utilitaire et essentiellement composée de lisses et de cônes. Elle bénéficie en plus, d’une résistance et d’une durabilité remarquables qui rendent la sécurité et la délimitation du périmètre optimal.

Elle est par ailleurs formée de plusieurs éléments démontables qui permettent un moindre encombrement pour son transport. De plus, l’assemblage des différents éléments de cette clôture à l’aide d’un barillet, permet de constituer une barrière dont le périmètre peut varier.

La préférence des utilisateurs semble pourtant se porter sur la barrière de protection métallique. Le plus souvent transparente, elle comprend deux parties qui sont une partie haute et une partie basse, qu’on peut séparer en cas de nécessité. 

Le diamètre du fil des mailles doit en outre répondre à certaines exigences pour que la barrière présente une résistance suffisante aux courants d’air. Ceci permet d’éviter les distorsions.

La barrière de chantier est une contrainte administrative. Ce qui rend celle-ci indispensable, à l’exécution de tout ouvrage d’envergure lié aux travaux publics. D’où son importance à la sûreté de tout travail lié au chantier. 

Toutefois plusieurs raisons, en dehors de la réglementation, démontrent que l’utilisation de la barrière de sécurité demeure un atout important. 

Transmettre l’information aux piétons et véhiculée que des travaux sont en cours

La délimitation du périmètre d’un chantier à l’aide d’une clôture, transmet immédiatement l’information visuelle que, des travaux en cours. La plupart des sites de travaux se situent en effet dans l’espace public. 

Il faut par conséquent gérer le passage d’un nombre important d’usagers quotidiennement. De ce fait, il est préférable d’isoler le site de travaux. Étant donné l’indiscipline en milieu urbain et les risques liés aux sites de construction, cela permet de réduire considérablement les risques d’accident

Embellir son site de construction (à l’aide d’une bâche)

La barrière de sécurité laisse entrevoir la plupart du temps l’intérieur du site aux passants. En effet, elle est souvent transparente et constituée de mailles ou de barres espacées. C’est dans ces circonstances qu’intervient la bâche parce qu’en période de travaux, le chantier est en général très désorganisé. Il est donc préférable de maintenir la discrétion sur l’ouvrage. 

Pour cela, la bâche est une option qui peut satisfaire notre besoin de discrétion. Tout simplement parce que l’installation d’une bâche autour de la clôture permet de garder sous réserve l’état des travaux.

De plus, il s’agit là d’une banderole publicitaire à fort impact. En effet, sur une bâche on peut imprimer nos coordonnées et présenter nos services. C’est ainsi qu’elle deviendra une bannière publicitaire vue par la majorité des passants et donc potentiellement par des milliers de personnes. 

Cette publicité aura un impact tout au moins un minimum d’impact sur ces personnes. Il s’agit donc là d’une exposition bénéfique à l’entreprise, de surcroît la bâche permet une meilleure aération du chantier tout en réduisant considérablement l’exposition à la lumière solaire.

Réduire la diffusion des matériaux et des débris

Les barrières de protection permettent une réduction notable de la poussière provenant du site des travaux. Elles réduisent également la fragilisation du sol due aux eaux ruisselantes. 

En outre, elles permettent également de limiter la propagation des débris et des particules de poussière dans l’espace public. Le chantier respecte ainsi son devoir de protéger l’environnement comme l’exige la réglementation.

Respecter la réglementation en matière de BTP et travaux liés au chantier

Les contraintes légales liées au travail de chantier dépendent bien évidemment du lieu où l’on se trouve. Cependant, il semble qu’une règle courante soit l’obligation d’installer une clôture temporaire au début des travaux, et ce jusqu’à la fermeture des travaux. 

Il s’agit donc ici pour l’entreprise de marquer des points de bonne conduite vis-à-vis de la loi, mais également de l’opinion publique. En effet, le respect des règles liées à la protection de l’environnement permet de polir son image auprès du public. 

Ceci d’autant que, ces règles impactent directement des domaines aussi sensibles que la santé et la sécurité.

Dissuader les passants et les véhicules non autorisés d’investir le site

Plusieurs types de profils parmi lesquels les adolescents curieux, irresponsables ou les délinquants peuvent facilement investir le site s’il n’est pas protégé. 

Il est par conséquent impératif de prendre les mesures de dissuasion nécessaires pour décourager les indésirables. Protéger le chantier permet également, de se prémunir contre tous dommages subis à l’intérieur du site par quelconque intrus. 

Conclusion

Dans l’espace urbain, un chantier se situe habituellement sur les voies de passage des usagers, il abrite également toutes sortes de machines fréquemment en action. Il s’agit des différents appareils mécaniques et électriques qui travaillent tout au long de la journée. Nous pouvons citer par exemple, la goudronneuse, la bétonneuse ou la citerne à bitume. Ou encore les machines de démolition qui sont potentiellement dangereuses pour les utilisateurs de la voie urbaine.

La barrière de sécurité est un outil dont on ne peut se passer aujourd’hui sur un site de travail de chantier. Ne pas se prémunir de ce dispositif est préjudiciable. Tout d’abord au regard de la loi, mais également pour la survie de son ouvrage voir de son entreprise peut en dépendre.