CwzpU0nFK5XQ3w6GUpnd

Optimiser son salaire en portage salarial

Le portage salarial est une forme d’emploi qui offre aux consultants de nombreux avantages. Cette forme d’emploi se situe entre le salariat et l’entrepreneuriat. En effet, un consultant a la possibilité de profiter des avantages d’un salarié, et des privilèges d’un entrepreneur. La société de portage s’occupe de l’aspect administratif et financier de son activité. Il a donc la possibilité de se concentrer entièrement sur ses missions.

En plus de ces avantages, le portage salarial offre également la possibilité d’optimiser ses revenus. À ce propos, il existe une multitude de solutions qui permettent à un consultant d’optimiser ses revenus en portage salarial. Remboursement ou refacturation des frais professionnels, sous-traitance, apport d’affaires, ce sont là quelques-unes de ces solutions. 

Le remboursement ou la refacturation de vos frais professionnels

En tant que consultant ou salarié porté, vous avez des frais professionnels qui sont déduits de votre chiffre d’affaires. Certains éprouvent des difficultés à calculer leur salaire en portage salarial parce qu’ils n’arrivent pas à estimer ces frais. Une solution à ce problème consiste à faire une simulation en portage salarial de votre rémunération sur un site spécialisé. La simulation vous permettra de savoir combien vous devez toucher à la fin du mois.

Les frais professionnels peuvent être refacturés auprès de vos clients. Le remboursement de ces frais ne se fait pas systématiquement. Vous devez négocier la prise en charge de ses frais avec votre client avant l’exécution de votre prestation. Si vous n’avez pas réussi à convaincre vos clients de prendre en charge vos frais professionnels, vous pouvez demander à votre société de portage le remboursement d’une partie de ces frais. Certains consultants bénéficient des deux solutions. Le remboursement et la refacturation sont des solutions d’optimisation de revenus efficaces en portage salarial

La sous-traitance d’une partie de vos missions

Cette solution n’est envisageable que si vous avez beaucoup de missions, et que votre charge de travail est trop lourde. Si c’est le cas, vous pouvez sous-traiter une partie de vos missions et percevoir des commissions au passage. Pour cela, vous allez commencer par recruter une ou plusieurs personnes en quête d’un emploi, et qui sont capables d’effectuer le travail que vous attendez d’elles. Ensuite, vous allez proposer une rémunération à la tâche, et vous arranger à percevoir une commission sur chaque mission confiée. 

La sous-traitance est un moyen d’augmenter votre chiffre d’affaires et votre salaire tout en diminuant votre charge de travail. Le sous-traitant avec qui vous travaillez peut être interne ou externe à votre société de portage. II est recommandé de choisir un sous-traitant externe afin de rendre la sous-traitance plus facile. Si vous travaillez avec un sous-traitant interne à votre société de portage, cette dernière procèdera au versement de votre commission au même moment que le versement du salaire du sous-traitant. 

L’apport d’affaires comme source de revenus supplémentaire

Le principe est assez simple. Vous confiez des missions à des consultants, et vous percevez en retour des marges. Pour cela, vous allez conclure un contrat d’apport d’affaires entre vous et le consultant à qui vous avez confié des missions. Ce contrat vous permettra de percevoir des commissions de 10 à 30% sur les montants des prestations réalisées. La principale différence entre l’apport d’affaires et la sous-traitance, c’est que les conditions d’exécution des missions ne sont pas conclues par vous et le client, mais plutôt par votre prestataire et votre client. 

L’apport d’affaires est un moyen de compléter vos revenus en portage salarial. Cette solution permet de gagner de l’argent sans avoir besoin de travailler. Vous pouvez donc négocier beaucoup de missions, et les partager. Toutefois, sachez que vous êtes responsable de la bonne exécution de ces missions

Conclusion

Il existe plusieurs solutions qui permettent d’optimiser son salaire en portage salarial. Les plus courantes sont le remboursement et la refacturation des frais professionnels. Les autres solutions sont la sous-traitance d’une partie de vos missions, et l’apport d’affaires.