06ly10xxctxvjrtyg18n

Tarif assurance professionnelle : ce que vous devez savoir

Les erreurs peuvent coûter cher à une entreprise, surtout si elle n’est pas protégée par une assurance responsabilité professionnelle. Également connue sous le nom d’assurance erreurs et omissions, cette couverture vous protège des poursuites coûteuses qui découlent d’erreurs, d’oublis et de conseils erronés. Ce type de couverture est essentiel pour les entreprises rémunérées à l’acte, comme les comptables, les architectes et les conseillers financiers. Les avocats et certains professionnels de la santé sont tenus de souscrire une assurance responsabilité professionnelle dans certaines régions. 

 

Assurance professionnelle : définition et rôle 

Le contrat de responsabilité civile professionnelle a été créé pour couvrir les dommages causés par la négligence du professionnel : il s’agit donc d’une assurance liée à l’exercice de l’activité professionnelle, qui protège à la fois le professionnel et le client. Concrètement, l’assurance professionnelle couvre :

  • Négligence : c’est-à-dire lorsque le professionnel néglige les grandes règles de son métier et cause un préjudice au client
  • Imprudence : lorsqu’il fait preuve de négligence dans l’exercice de son activité et   cause un préjudice au client
  • Inexpérience : lorsque le professionnel exerce des activités pour lesquelles il n’a pas les compétences et cause un préjudice au client

La responsabilité civile professionnelle fonctionne comme toutes les autres assurances. Ensuite, l’utilisateur signe le contrat d’assurance avec l’obligation de payer une cotisation mensuelle et, en contrepartie, la compagnie d’assurance lui garantit la couverture en cas de dommages aux tiers.

Le coût de l’assurance professionnelle 

Le coût de votre assurance professionnelle va dépendre de plusieurs facteurs : l’industrie, l’emplacement de l’entreprise, la taille de l’entreprise (nombre d’employés), le chiffre d’affaires, les priorités, la forme juridique de l’entreprise et le nombre de garanties. Cependant, l’assurance responsabilité civile professionnelle n’aura pas le même tarif pour l’auto-entrepreneur et un autre type d’entreprise. Voici donc le prix de certaines garanties pour l’assurance professionnelle auto entrepreneur :

  • L’assurance perte d’exploitation pour environ 250 euros par an ;
  • La responsabilité civile pour au moins 100 euros annuellement ;
  • La protection juridique pour un tarif qui varie entre 90 et 150 euros par an ;
  • La garantie décennale bâtiment pour plus de 500 euros par an ;
  • La multirisque professionnelle pour environ 500 euros par an ;
  • La complémentaire santé pour un coût de 250 euros.

 

Assurance professionnelle entreprise : comment réduire le coût ? 

Les compagnies d’assurance récompensent les entreprises qui font preuve de diligence en matière de sécurité des travailleurs et des clients, mais elles récompenseront celles qui ont des antécédents d’accidents, de blessures au travail ou de poursuites pour négligence. Vous pouvez souvent obtenir des rabais sur votre assurance professionnelle si vous suivez les étapes suivantes :

  • Regroupez votre couverture. La plupart des compagnies d’assurance offrent des remises si vous combinez plusieurs types d’assurance commerciale en une seule police, telle qu’une police de propriétaire d’entreprise.
  • Prépayez votre prime annuelle. Votre assureur peut offrir un rabais si vous payez annuellement plutôt que mensuellement.
  • Ajustez vos franchises. Généralement, une franchise plus élevée équivaut à une prime plus faible.
  • Investissez dans la sécurité au travail. Minimisez votre profil de risque en offrant une formation formelle en matière de sécurité et en suivant l’entretien de routine des installations.

En ce qui concerne l’entreprise individuelle, l’assurance profession libérale et l’assurance agricole, les entreprises et les particuliers devront débourser entre 100 et 2000 euros par an.

 

Conclusion

Le tarif affiché pour une assurance responsabilité civile professionnelle varie en fonction de plusieurs facteurs. Notamment le secteur d’activité de l’entreprise, sa taille, sa zone géographique d’activités, le nombre de garanties (ainsi que les couvertures proposées), et le nombre d’employés. Toutefois, le prix pour une assurance professionnelle ne sera pas le même pour une PME et un auto-entrepreneur. Sachant que l’assurance professionnelle auto-entrepreneur est relativement moins chère par rapport aux autres.